Tout est perception

Léa, Rosée & le maquillage. de La Philantrope sur Vimeo.

La journée mondiale de la femme arrive à grand pas (8 mars) et La Philanthrope a décidé de la souligner en nous sensibilisant sur tout ce qui concerne la femme en général. Pour se faire, j’ai cru bon commencer par mon histoire…

85% des femmes rondes pensent que la beauté se trouve en plusieurs tailles.

50% de ces femmes disent ne pas s’accepter comme elles sont.[1]

Au Québec, c’est 48 % des femmes qui admettent qu’elles ont déjà songé à la chirurgie esthétique. La raison la plus invoquée est l’augmentation de son estime de soi (32 %). [2]

Par contre, il n’y a pas que les plus rondes ou celles qui ont de petits seins qui ont une pression constante de la société d’être toujours “plus” belle.

Je vous raconte mon grand classique. Je décide de sortir de la maison sans maquillage. Quand je dis sans maquillage, ça veut souvent dire que je mets seulement du mascara. Nécessairement, je croise quelqu’un que je connais. Cette personne (peu importe laquelle) me trouve à coûp sur un “air fatigué”, “pas trop en forme”, et j’en passe…

J’hésite entre la frustration que j’ai que toutes ces personnes n’ont simplement pas remarqué que je n’étais pas maquillée, ou encore la déception profonde de penser que je suis plus belle maquillée.

Je pense qu’en tant que femme nous avons conscience de la superficialité des icônes de la beauté que l’on peut voir partout où l’on porte notre regard et du fait qu’elles soient quasi-impossible de vouloir être comme elles. Mais là, cette pression je la ressens du regard des autres qui sont habitués de me voir autrement, voir pas naturelle.

Oui oui, on le sait qu’il y a présentement une forte tendance à un retour au naturel et à fuir la consommation de masse de notre société afin de privilégier mieux-être et qualité. Selon moi, c’est beaucoup plus facile (comme bien des choses) de le dire que de le mettre en action. Pourquoi après le Victoria Secret Fashion Show, les premiers statuts de la gente féminine que je peux lire sur ma page d’actualité facebook me font croire qu’il y aura augmentation des abonnements de gym dès le lendemain?

Bref, plutôt que de travailler sur mon “body” j’ai décidé de travailler sur mon mieux-être au-delà des apparences en suivant l’Atelier Grand V. Décidemment, notre image de soi est une question de perception et ça se travaille. Inscription ici

Cependant, on a toutes envie à un moment ou à un autre d’être sur notre “36”. En lien avec la journée mondiale de la femme, un atelier maquillage avec l’artiste-maquilleuse Léa Begin aura lieu le mercredi 5 mars en formule 5@8. La Philanthrope ainsi que le Familiprix Pharmacie Christian Rivard et le Centre esthétique Diva ont à coeur le mieux-être de la femme et donne la chance aux femmes d’aller s’outiller en passant une agréable soirée.

Laissez Léa Begin vous amener dans le merveilleux monde du maquillage pendant 2 h 30 heures! Vous connaîtrez enfin les meilleurs trucs de pro, vous aurez une base solide pour commencer à pratiquer et constater l’amélioration! Une évaluation de votre trousse de maquillage sera effectuée sur place ainsi qu’un document conseils vous sera remis.

Formule 5@8, apéro et petites bouchées. 35$ tx incluses. 25% de rabais sur vos prochains achats cosmétiques au Familiprix|Pharmacie Christian Rivard.

Faites-vite, places limitées et quelques-unes se sont déjà envolées Inscription ici.

Screen Shot 2014-02-26 at 12.09.43 PM

 

 

 

 

 


[1] http://online.wsj.com/article/PR-CO-20131007-906171.html

[2] http://journalmetro.com/plus/sante/155860/les-quebecoises-aiment-la-chirurgie-plastique/

Avatar
Rosée Archambault

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *